Les choux de Bruxelles

Les mal aimés. La faute à la cuisine cantinière et à sa version bouillie sans doute. Ils sont pourtant si savoureux.

choux de bruxelles

 Du vert en hiver

Difficile de savoir par quel légume commencer ce cheminement dans le monde de la cuisine végétale. Quelques contraintes simples : un légume de saison et local. Endives, carottes, pommes de terre, panais… Même en plein hiver, le choix reste assez large. Choux de Bruxelles… Mais oui, voilà le bon candidat. Ils sont souvent délaissés à cause d’une réputation peu enviable. On les imagine bouillis et verdâtres, dégageant une effluve de vieille cantine. Or, bien cuisinés, ils sont savoureux et permettent de diversifier et de verdir son assiette en attendant le retour des légumes primeurs.

Le plein de vitamine C

Ce petit choux d’un beau vert (quand il est bien frais) se consomme de fin septembre à février. De la taille d’une noix, il sera bien croquant. Comme tous les choux, il est riche en protéines, en fer et en vitamines A et C. En cas de digestion délicate, il sera préférable de le blanchir quelques minutes dans de l’eau bouillante avant de le consommer « cru ».

Oser le cru

Finement émincés, un filet d’huile de noisette, une goutte de vinaigre balsamique de cidre et l’on se régale facilement d’une belle salade. Sautés rapidement à la poêle avec de l’huile d’olive, agrémentés de quelques pommes de terre, d’ail et de poivre noir et l’on obtient un plat réconfortant. A retenir : ces petits choux pommés se marient à merveille avec les noisettes.

Venez découvrir mes recettes et propositions d’accords autour des choux de Bruxelles dans mes ateliers


Quelques idées de recettes

Tarte aux choux de Bruxelles et aux noisettes, Much More Than Sushi
Salade de choux de Bruxelles crus, 100% Végétal
Des choux de Bruxelles panés au four, dans le Veganomicon [Isa Chandra Moskowitz et Terry Hope Romero, L’Âge d’Homme, 2016. page 107]


Quelques pistes pour accorder un vin

Vin rouge : Grenache noir, Nebbiolo, Syrah
Vin blanc : Chardonnay, Chenin, Sauvignon blanc
Le vin du mois : A la santé des mécréants – Vignereuse


Crédits photos : Keenan Loo on Unsplash

Le maïs, croquant et fondant
Cadeau des Aztèques
Les petits pois, symbole de renouveau
Les préférés des princesses
Les épinards, vertueuse verdure
Les caméléons voyageurs
Les endives, apprendre l’amer
Le croquant de l'hiver
Les choux, verdure hivernale
Des vitamines colorées
Les courges, toute une famille de rondeurs
Réconfort, rondeur et douceur au cœur de l'hiver
Les champignons, rois des forêts
Des saveurs d'automne disponibles toute l'année
Curieux kakis
Les grands oubliés de l'automne
Les coings, ces durs si dodus
Les coings, étoiles filantes de l'automne
Les artichauts, ces super-héros qui s’ignorent
Les artichauts, ces drôles de fleur qui aiment l'été.
Les tomates, Fraîcheur et saveur
Coeur de boeuf, ananas, olive... la famille des tomates est immense et gage de grand plaisir estival.
Les fraises, Rouges de soleil
Quelles soient rondes, allongées ou aux saveurs de sous-bois, les fraises sont les incontournables du printemps.
Les asperges, du printemps en barre
On les pense condamnées au vin blanc, alors qu'en variant le mode de cuisson, on peut aussi les déguster sur un vin rouge.
Les poireaux, pour les derniers frimas
Redécouvrir leur jolie verdure, loin de la version molle et mouillée du pot au feu de papy.
Les salsifis
Noir ou bien blanc, redécouvrons le salsifis, un concentré de bonnes choses au délicat goût sucré.
Les choux de Bruxelles
Les mal aimés. La faute à la cuisine cantinière et à sa version bouillie sans doute. Ils sont pourtant si savoureux.